请选择 进入手机版 | 继续访问电脑版

中国拿破仑论坛

 找回密码
 入伍
新兵指南:让新兵更快熟悉论坛转载文章请注明作者/译者及出处@napolun.com邮箱自助申请
近卫军名将 - 赤胆忠心的“圣贤”德鲁奥 电影《滑铁卢》DVD-5一张钱老神作 THE CAMPAIGNS OF NAPOLEON
拿破仑所著小说《克利松与欧仁妮》波兰军团的创始者——东布罗夫斯基 路易斯-皮雷•蒙布伦和他的骑兵生涯
查看: 1688|回复: 6

[原创] 贝尔蒂埃在1807初战役到底派了几个信使通知贝尔纳多特?

  [复制链接]
发表于 2015-1-25 15:26:30 | 显示全部楼层 |阅读模式
本帖最后由 iron duke 于 2015-1-25 15:59 编辑

1807年1月,俄军本尼格森秘密集中优势兵力于东普鲁士,汇合普军莱斯托克部袭击法军左翼,试图重创法军逼其退到维斯图拉河西岸,再以此为跳板开始春季战役。
法军左翼贝尔纳多特率第1军顽强抵抗,延缓了俄军攻势并保存兵力未受重大损伤。拿破仑见俄军突击过深,侧翼空虚,决心以贝尔纳多特为诱饵诱敌深入,自己率近卫军,达武,苏尔特,奥热罗等主力大包抄,以奈伊在中间保持与贝军联系。
但在执行中,贝尔蒂埃2月1日派往贝尔纳多特军的信使连带信件被哥萨克抓获,贝尔纳多特2月3日才得到命令,而本尼格森早已经从缴获的命令中发觉法军意图。包抄功亏一篑,拿破仑紧追不舍,遂发生了后来的埃劳血战。拿破仑惨胜,生平第一次在战斗中付出上两万损失。


这次战局的传令失误之重要自不待言,但看到的说法不同。
埃尔丁说贝尔蒂埃派了8个信使,可是有经验的副官非伤即病,只好抓差凑进了几个新任的骑兵少尉,7个被哥萨克截获,其中一个在雪撬上睡着被擒,文件被缴获,第8个总算到了,晚了两天。
然而,钱德勒和切斯尼都是说贝尔蒂埃只派了一个信使。切斯尼指出,贝尔蒂埃的传令布置并非那么尽善尽美,他引约米尼的证词说不仅这次重要命令只派了一个信使,而且瓦格拉姆给达武和乌迪诺的指示的过桥命令失误,导致两军交叉。约米尼和贝尔蒂埃有嫌隙,他的证词自然要打个问号。不过,切斯尼还引述了埃劳战役给奈伊传信的费岑萨克的证词,那么重要的命令就是他一个人送。
切斯尼进一步指出,以贝尔蒂埃的传令,来对比指责苏尔特在滑铁卢战役给旺达姆的传令是不公允的。个人支持这种看法,贝尔蒂埃派单信使传令不鲜见。而苏尔特战役前两日的总命令,已经通知了旺达姆出发目标及15日晨行动。在利尼战役,苏尔特给奈伊的三点半的命令至少是三份。

哪个叙述更准呢?从埃尔丁后面的叙述看,可能是来自德布拉克(De Brack就是后来在滑铁卢称自己带动了骑兵自发大冲锋的那位红色枪骑兵上尉),其人事后才参军(1807年3月),只能是道听途说。再看其他战役如马仑哥,调德塞也就是派了个布吕耶尔。
钱德勒的叙述是贝尔蒂埃一时粗心,就近随便找了个信使,该信使刚从军校毕业,缺乏经验,对波兰一无所知,自己撞到俄军占领区。
这个叙述是更合理的。贝尔纳多特本来就是在且战且退,也只能且战且退。只要本部大军封口,俄军就没跑。给贝尔纳多特的命令可以从容绕道送,晚些时日到并不碍大局,关键是别叫俄军缴了去。要是一口气派包括没经验者的8个信使送这么个情报,那不生怕哥萨克没机会抓人。

埃尔丁原文:
The countryside between Napoleon's headquarters and Bernadotte's corps being acrawl with roving Cossacks, Berthier sent eight officers off with copies of his orders. Unfortunately,  most of Berthier's experienced staff officers were sick or wounded, forcing him to use several newly commissioned cavalry sous-lieutenants Napoleon had assigned him. first seven officers were intercepted by Cossacks; one of the new shavetails, traveling by sleigh, was asleep when caught, and so failed to destroy his copy of the orders. Thus forewarned, Bennigsen barely struggled out of Napoleon's trap.


切斯尼引约米尼:
Jomini has recorded the fact that, in 1807, the capture of a single messenger delayed the arrival of Bernadotte's corps two days, and left him out of the hard-fought battle of Eylau. The same author, writing in a spirit favourable to Napolon, but not desirous to screen Berthier's faults, shows that in 1809, at the passage of the Danube before Wagram, Davoust's and Oudinot's orders sent their corps to the wrong bridges, and obliged their troops to cross each other's line of march after the passage was made. Nor are these solitary instances. This historian, who served on the French staff in both campaigns, was present in a similar capacity at Bautzen in 1813.


切斯尼引费岑萨克(注意最后一句):
My horse was already worn out when I received the orders at 8 a.m., and with difficulty could I, being fortunately in funds, buy a restive animal to carry me. I knew nothing of the roads, and had no guide. To ask for an escort would have been of no more use than to ask for a horse. An officer always had an excellent horse, knew the country, was never taken, met no accident, and got rapidly to his destination; and of all this there was so little doubt, that often a second message was thought unnecessary

评分

参与人数 1军饷 +100 贡献 +9 收起 理由
Abercomby + 100 + 9

查看全部评分

回复

使用道具 举报

发表于 2015-2-25 17:18:25 | 显示全部楼层
请问贝尔蒂埃是哪种人?
回复 支持 反对

使用道具 举报

发表于 2015-2-25 17:39:54 | 显示全部楼层
Arthur1 发表于 2015-2-25 17:18
请问贝尔蒂埃是哪种人?

楼上想问什么?
回复 支持 反对

使用道具 举报

发表于 2015-2-26 10:21:57 | 显示全部楼层
比如说他的战绩如何 性格如何啊
谢谢大师
回复 支持 反对

使用道具 举报

发表于 2015-2-27 17:57:30 | 显示全部楼层
Arthur1 发表于 2015-2-26 10:21
比如说他的战绩如何 性格如何啊
谢谢大师

从百科资料来看,贝尔蒂埃是个勤恳尽职的人,有时拿破仑把他用过头了
有些元帅与他不和,比如达武。此外,比较著名的是奈伊的前副官若米尼叛逃事件,贝尔蒂埃有点嫉妒他,升职命令又没有及时送到,若米尼想多了就跑了。
回复 支持 反对

使用道具 举报

发表于 2015-2-27 18:02:14 | 显示全部楼层
按费臧萨克的说法,高估军官的送信能力的确会出麻烦
据说拿破仑曾命令信使把信藏在鞋跟里,不知起作用没有
回复 支持 反对

使用道具 举报

发表于 2017-11-6 01:18:08 | 显示全部楼层
突然想到俄方关于这个问题也是有记载的。

嫁到法国的俄国人Natalia Griffon de Pleineville和俄国人Vladimir Chikanov合著过Napoléon et la Pologne, 1806-1807(拿破仑与波兰,1806-1807)
该书有一节叫截获法军信使,其中第177页内容如下:
En fait, le 1er février, une patrouille de hussards d’élisavetgrad avait capturé un aide de camp français se dirigeant du quartier impérial au 1er corps de Bernadotte. Parmi les papiers trouvés sur cet officier, il y avait une lettre de Berthier dans laquelle le major général de la Grande Armée expliquait au maréchal le plan des opérations de Napoléon pour les jours suivants. Par ce moyen, les généraux russes apprirent que la retraite de Bernadotte n’était qu’une feinte, dans le but de forcer l’armée russe à étendre ses lignes de communication et découvrir ainsi son flanc gauche, qui serait attaqué ensuite par le gros des forces de Napoléon. Tout d’abord, le général Bagration commandant l’avant-garde des troupes russes, crut que c’était un faux fabriqué exprès par les Français, vu l’extrême importance des informations contenues dans cette lettre. Cependant, au bout de quelques heures, les cosaques de Platov capturèrent un autre officier français allant rejoindre le prince de Ponte- Corvo, « jeune élève de l’école de Fontainebleau qui rejoignait son régiment au corps de Bernadotte » (Savary) ; cette fois-ci, la lettre qu’il portait, indiquait la direction de la marche des corps de la Grande Armée qui se concentraient en vue de porter un coup décisif, tout en précisant que l’Empereur désirait couper l’ennemi. Denis Davydov nota à juste titre : « Un tel courrier vaut cent estafettes, qui apportent souvent des lettres racontant les potins des acteurs parisiens ou le babillage des Brutus, bavards du Palais-Royal. »
Il était évident que les Russes ne pouvaient plus prendre le risque de poursuivre le corps de Bernadotte. Par conséquent, Bagration arrêta le mouvement de ses troupes et envoya en urgence le nouveau document intercepté au quartier général.Là, Bennigsen eut de nouveau un choc, comprenant soudain dans quel piège périlleux il avait failli entraîner son armée. Sans perdre une seconde, il expédia des aides de camp dans chaque corps d’armée avec l’ordre d’arrêter l’offensive. Maintenant, il fallait ramener les troupes en arrière au plus vite possible. Le 3 février, quelque 75 000 soldats et officiers russes se concentrèrent près du petit village de Yankowo.

大体意思是,2月1日,俄军前卫的伊丽莎白格勒骠骑兵团捕获了一名从总部前往贝纳多特第一军的军官,从中搜到贝尔蒂埃的一份命令,详细记载了作战计划,但俄军前卫指挥官巴格拉季翁判定这份明文命令是伪造的,是法军的诡计,实际上,Les grands cavaliers du premier empire系列1第350页解释说法军此时的命令都不加密,若米尼Life of Napoleon则说在这之后才使用密码(cipher)
过了几个小时(丹尼列夫斯基记载是两个小时),普拉托夫的哥萨克又捕获一名信使,此人应当就是法方文献中重点描绘的对象,即萨瓦里所说的“枫丹白露军校的年轻学员,正要返回隶属于贝纳多特军的母团”(附带一提,法文文本里没提,但英军观察员威尔逊的Brief Remarks on the Character and Composition of the Russian army第23页也讲到此人,称截获“多份命令”导致贝纳多特延误了两天)
发现第二份命令后,巴格拉季翁认为缴获文件属实,然后将相关文档送交俄军总部
...
...
其它来源的消息,信使没时间销毁命令文书最早出处可能是这一年的法国《箴言报》(Moniteur),见达维多夫回忆录(In the Service of the Tsar against Napoleon第166-167页)
贝纳多特最终收到命令是2月3日,当天即回信总部(但总部未必能及时收到),贝纳多特这封信很重要,原文如下(收录在Revue d'histoire rédigée à l'état-major de l'armée, Section historique杂志第163期第100页):
« Les ordres que vous m’annoncez m’avoir expédiés dans la journée du 31 ne me sont pas parvenus. Les officiers qui en étaient porteurs ont été pris par les Cosaques à Lautenburg. Cela a été su par le.s habitants de la ville où mes reconnaissances sont entrées depuis. Le capitaine Stock, qui m'a apporté votre dernière dépêche, on  eu confirmation à son passage. C’étaient deux jeunes officiers de l’Ecole militaire » (Bernadette au Major-Général, Zalonska, 3 février).

简而言之,2月3日前均未收到1月31日命令,传递此命令的两名年轻军校毕业生被俘,只有Stock上尉带到了命令。
同一页还有奈伊2月2日晚上6点的信
« M. Steck, officier d'état-major de Son Altesse le prince de Ponte-Corvo, m'écrit de Soldau en date de ce jour en me faisant le rapport qu’hier, eu s'approchant de Lautenburg, à 6 heures de l'après-midi, il apprit qu’nn parti assez considérable de Cosaques avait pénétré dans cette ville et que, d’après le dire des habitants du pays, deux officiers de l'état-major du 1er corps avaient été faits prisonniers, ainsi qu’un officier venant du quartier général impérial avec des dépêches pour Son Altesse, le prince de Ponte-Corvo... La cavalerie ennemie est nombreuse sur tous les points, car à peine étions-nous sortis de Gilgenbiirg, que des Cosaques y sont entrés. Nous les avions en queue, sur le flanc gauche et en tête, presque pendant toute la manche » (Le maréchal Ney au Major-Géneral, Hohenstein, 2 février, 6 heures du soir).

大意是他2月2日从Steck先生信中得知,2月1日下午6点有两名第一军军部军官和一名大军团总部军官在Lautenurg被哥萨克抓获,这和俄方记载是对得上的。
同一页的脚注里还有本尼希森的回忆录
« Le 1er février, dans la matinée, le lieutenant-général prince Bagiration m’envoya des dépêches interceptées; des Cosaques les avaient trouvées sut un officier français qu’ils enlevèrent par un coup de main, en pénétrant à l’improviste dans la ville de Laulenburg, où on ne s'attendait à irien moins qu'à l'apparilion d’une troupe de Cosaques. Ces dépêches contenaient l’ordre du ministre de la Guerre du 3o janvier 1807, minuit, au prince de Ponte-Corvo... Dans la nuit du 1er an 2 février, le prince Bagrat ion m’envoya une seconde dépêche, que les Cosaques avaient enlevée avec un ofticier, expédié de Willenberg par le ministre de la Guerre au prince de Poute-Corvo par la même route sur laquelle ils avaient enlevé la première. Cette dépêche nous découvrit les intentions et tout le plan d’opérations de l’ennemi. C’était, il a dépêche du 31 janvier, 6 heures du soir » (Mémoires de Bennigsen, loc. cit., tome 1, pages 177 et 180).

大意为2月1日上午,巴格拉季翁送来一个携带1月30日命令的信使,2月2日凌晨1点,又送来一个携带1月31日下午6时命令的信使。

另外,按照Bastard先生正文Campagne de 1807. La manœuvre d’Eylau所述30日的命令是个简略命令,但31日的就详尽多了,大概也可以解释为何巴格拉季翁就算经常抓到信使,也对31日的命令文件起初十分怀疑。

也就是说,俄军巴格拉季翁部就至少抓住过三名未能销毁随身文书的信使(骠骑兵抓获一名,哥萨克抓获两名),2月1日抓获的两人携带1月31日命令,是军校毕业的年轻学生,贝尔蒂埃是否如Elting所说多达八人不好判断,但从上述信息看,加上顺利抵达的Stock上尉,为传递1月31日命令派出的信使至少应有3人,甚至可能会更多。


回复 支持 反对

使用道具 举报

您需要登录后才可以回帖 登录 | 入伍

本版积分规则

小黑屋|手机版|Archiver|中国拿破仑 ( 京ICP备05046168号 )

GMT+8, 2018-1-21 01:08 , Processed in 0.028423 second(s), 16 queries .

Powered by Discuz! X3.2

© 2001-2013 Comsenz Inc.

快速回复 返回顶部 返回列表